Throwback Thursday Livresque #3 – 22-10-2020

Le Throwback Thursday Livresque (TBT) est un rendez-vous hebdomadaire géré par Carol du blog My Bo0ksChaque jeudi nous sommes invités à citer un livre selon un thème choisi à l’avance. Le but est de le choisir un livre « ancien » de notre bibliothèque.

Le thème de cette semaine : COUVERTURE SOMBRE

Ah, ça va être plus facile que la semaine dernière 😉

Un des premiers livres de Michel Bussi, dont je suis fan 😀

Throwback Thursday Livresque #2 – 15/10/2020

Le Throwback Thursday Livresque (TBT) est un rendez-vous hebdomadaire géré par Carol du blog My Bo0ksChaque jeudi nous sommes invités à citer un livre selon un thème choisi à l’avance. Le but est de le choisir un livre « ancien » de notre bibliothèque.

Le thème de cette semaine : THANKSGIVING

Alors là, me voilà bien avancée. Un livre qui parle de cette fête, où les personnages la célèbrent ? Il va falloir bien fouiller dans ma bibliothèque.

J’ai le souvenir d’un livre, ou l’héroïne rentre chez ses parents pour thanksgiving avec un ami, la mère est complétement perchée / hippie, mais impossible de retrouver le titre 😦

Throwback Thursday Livresque #1 – 08/10/2020

Le Throwback Thursday Livresque (TBT) est un rendez-vous hebdomadaire géré par Carol du blog My Bo0ksChaque jeudi nous sommes invités à citer un livre selon un thème choisi à l’avance. Le but est de le choisir un livre « ancien » de notre bibliothèque.

Je continue dans mes bonnes résolutions de rentrée, d’essayer d’être plus régulière dans les publications sur ce blog, et quoi de mieux que ces petits rendez-vous hebdo !

Le thème de cette semaine : ENSEIGNANTS

Un thème qui m’inspire pour commencer 😉 Et je vais vous présenter un livre autobiographique, qui est une suite. J’ai eu un énorme coup de coeur pour cet auteur. Je peux même dire que ce sont dans mes plus beaux souvenirs de lecture. On retrouve donc le jeune Franck à son arrivée à New York, et de galères en petits boulots, il arrive à devenir prof. J’adore son écriture, pleine d’humour, de bienveillance et d’émotions malgré les malheurs qu’il vit. Une belle leçon d’espoir. Je recommande bien évidemment le premier tome, les cendres d’Angela, mais il peut se lire séparément.

C’est un parcours tout à fait atypique que celui de Frank McCourt. Né à Brooklyn en 1930, peu de temps après que ses parents ont décidé de s’installer aux États-Unis, il a cependant grandi à Limerick dans la misère la plus noire, sa famille ayant dû se résoudre, la mort dans l’âme, à rentrer en Irlande. L’idée de repartir à la conquête de l’Amérique à l’âge de dix-neuf ans est donc à la fois un défi et une revanche. Son récit autobiographique couvre la période qui va de 1949 à la mort de son père en 1985, et raconte l’ascension d’un jeune émigrant irlandais qui fait tous les métiers et connaît toutes sortes de tribulations avant de devenir sur le tard professeur d’université et auteur à succès. Mais le récit est mené avec cette verve et cet humour qui se refuse à l’apitoiement dans les circonstances les plus tragiques qui ont déjà fait le succès des Cendres d’Angela. Plus encore que dans le premier volume de son autobiographie, Frank McCourt trouve ici des accents inoubliables pour évoquer, au-delà de son destin individuel, l’aventure poignante et singulière de toute vie.